Une visite à Lhassa


En août 2002, je me suis rendu à Lhassa en vue d'un projet de BD sur Ngawang Sangdrol,
une jeune nonne tibétaine emprisonnée par les Chinois depuis 92
Le projet a été élaboré en collaboration avec le jounaliste Philippe Broussard et le dessinateur Olivier Ferra.
Devenue particulièrement médiatique et donc gênante pour les autorités chinoises, Ngawang Sangdrol a été libérée cette année. Avec l'aide de nombreuses associations humanitaires, elle a aujourd'hui quitté le Tibet et émigré au Etats-Unis.

Ce voyage a été pour moi l'occasion de découvrir un peuple étonnant, et aussi de ramener tout pleins d'images.

Le Potala, ancien palais du dalaï-lama, surplombe toute
la ville de Lhassa.

J'ai eu le profond sentiment de voir émerger un immense vaisseau,
se maintenant tant bien que mal au-dessus d'une ville
profondément profanée.

Le Barkhor et sa grande esplanade voient passer de nombreux pélerins.

Certains s'y reposent un moment.

Les ruelles des quartiers encore traditonnels sont très animées...

...et toutes les générations sont dans la rue.

Mais les points de contrôle de la police sont présents partout.

Ici un policier s'emploie à décoller des tracts collés sur un poteau.

Des costumes de militaires chinois pour les enfants
...

...plus influencés par la culture chinoise que par la tradition tibétaine.